Le colloque interactif

 « De la pyramide au cercle »

 

Les enjeux

Le colloque représente une opportunité de communiquer les projets novateurs au plus grand monde et de relier les réseaux. Les professionnels répondent souvent présents, mais ont du mal à cacher leur déception, une fois le colloque terminé : ennuyeux, descendant, discours trop institutionnalisés ponctués par des prises de paroles dans le public parfois tendues.

Nous pensons qu’un colloque peut développer des processus interactifs au service d’une visée débattue et appropriée en intégrant trois enjeux :

La communication

Les contenus techniques nécessitent une pédagogie qui ne soit pas réduite à une information descendante. Le colloque doit pouvoir articuler des contenus avec des processus participatifs, qui sont aujourd’hui au cœur des pratiques pédagogiques: le feed-back pour faire circuler la parole, la communication transversale pour susciter le travail en réseau.

L’appropriation

L’appropriation d’un contenu technique est un processus complexe, car il requiert de s’appuyer sur les liens humains. Un savoir est approprié s’il est incarné. Si le savoir est un geste, l’appropriation est un mouvement. Le colloque est donc une mise en mouvement des savoirs à partir de multiples interactions entre les participants.

La dynamique de projet

Deux temps ponctuent un colloque : la visée est exposée le matin puis elle se prolonge par un travail en ateliers l’après-midi. L’enjeu est d’inclure la visée institutionnelle dans une dynamique de projet.

 

Notre démarche

  • Nous préconisons de constituer un groupe-ressource pour animer avec le consultant les interactions du colloque. Il est composé de médiateurs internes et externes de l’institution dont la mission est souvent d’articuler les visées institutionnelles avec les problématiques de terrain.
  • Pour faciliter les interactions et donner à la journée son caractère ouvert et participatif, nous recommandons un dispositif en U arrondi, avec si possible des chaises-séminaires pour écrire, des tables aux extrémités pour les intervenants, et un espace pour le groupe-ressource à l’autre extrémité. Le centre permet au consultant de naviguer entre les intervenants et le groupe tout en s’adressant avec aisance à l’assistance.
  • Au cours de la matinée, différents exposés se succèdent afin de décliner les multiples facettes des visées de l’institution. À la fin d’une série de deux exposés, le groupe-ressource est interviewé par le consultant sur ce qui fait écho, ce qui fait lien, ce qui fait réseau de projets. Le consultant interpelle l’assistance sur les retours du groupe-ressource.
  • À l’issue de la plénière, le consultant propose en direct au groupe-ressource les questions dynamiques à travailler dans les ateliers de l’après-midi, chaque question devant débuter par comment articuler….? Le groupe-ressource valide, amande, reformule.
  • Les ateliers ont une question pour articuler visées et programme. Dans chaque groupe est positionné au moins un membre du groupe-ressource. Chaque groupe est transversal (statuts et institution). Le consultant donne à chaque groupe un outil dynamique pour répondre à la question. La portée métaphorique de l’outil vise à faciliter dans un temps très court la communication entre les membres du groupe et leur permet de penser avec créativité les articulations complexes.
  • En plénière, chaque groupe restitue sa réponse à la question. À la fin de chaque intervention, le consultant fait circuler la parole dans l’assistance pour recueillir ressentis et questionnements. À l’issue de la restitution des groupes, le consultant et le groupe-ressource débattent : comment les groupes se sont-ils appropriés les visées du matin ? Par quelle méthodologie ont-ils décliné les visées en aces programmatiques ?

 

Nos références

  • Conception et animation de la journée du 9 décembre 2016 au Palais du Pharo à Marseille portant sur le Schéma départemental des Services aux Familles du Département des Bouches du- Rhône (200 participants). Animation confiée par la CAF 13.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

  • Le 9 février 2017, conception et animation de la journée de présentation de l’Équipe Relais Handicap Rare sous l’égide de l’Agence Régionale de Santé et le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône (100 participants) en présence de professionnels du handicap et des familles.
  • Le 5 novembre 2015, conception et animation d’une journée séminaire regroupant l’équipe de recherche du laboratoire AFMB (CNRS Provence Corse) portant sur son projet global (100 participants).
  • Le 15 janvier 2015, conception et animation d’une journée portant sur le projet petite enfance de la ville des Pennes-Mirabeau (90 participants).
  • Le 22 février 2012, conception et animation d’un colloque sur la politique handicap de la ville de Salon de Provence (200 participants).
  • En août 2012 et 2013, animation de 3 journées regroupant l’ensemble des personnels de la petite enfance de la ville de Montpellier portant sur le projet éducatif global (200 participants à chaque journée).